Le prix à payer

À la demande de Rade j’ai du retourner dans les archives pour vérifier un truc…
Capture d’écran 2012-02-15 à 07.31.05
Je suis remonté en jusqu’en 2009…
Et manifestement…
Oui…
C’était bien moi…

Le-prix-à-payer1
Le-prix-à-payer2
Le-prix-à-payer3
Le-prix-à-payer4

30 réponses à to “Le prix à payer”

  • Adeline Trillas via Facebook:

    Tellement vrai…

  • Dis Pacco, ça me fait penser: il y avait une note, plus précisément à propos du téléchargement, Napster, toussa…?

  • Pacco:

    Meri,
    oui c’est vrai, tu m’en avais reparlé il n’y à pas longtemps.
    Tu voulais que je la reposte ?

  • Amandine Capulli Dubois via Facebook:

    toujours d’actualité !

  • Marlène Ducrot via Facebook:

    plus que jamais d’actualité !

  • Fred:

    Et oui le téléchargement ne fait pas de mal à la musique, mais aux vendeurs !! La musique trouvera toujours un moyen de se faufiler !
    Allez voir les artistes en concert la musique prend tout son sens quand elle est joué « live » devant des gens !! C’est une échange, un partage … c’est VIVANT !! Enfin à mon sens …

  • Pacco:

    Fred, « Et oui le téléchargement ne fait pas de mal à la musique, mais aux vendeurs !! La musique trouvera toujours un moyen de se faufiler ! »
    C’est carrément ça !!!

  • Emilie:

    Dis Pacco, c’est quand qu’on aura droit a un FK en papier,
    à mettre dans sa bibliothèque et à lire et relire???
    ces posts sont vraiment chouette,
    J’adorais les petites histoires qui font cogiter un brin,
    ou qui donnent juste envie de zoner sur wiki et consor pour se coucher moins con…
    celui là je l’avais complétement oublié mais ça claque y a pas à dire!
    Aller dis, j’ai trop hâte de revoir tout ça calée dans un bon fauteuil avec une ptite liqueur pépère…

  • D’ailleurs l’affaire Megaupload est bien la preuve s’il en fallait une que 1. Les internautes sont prêts à payer pour acceder à la culture 2. Il est possible de faire du profit en vendant des abonnements en ligne.

    Le problème c’est que les majors, eh ben ça ne les intéresse toujours pas, et des labels quittent même les plateformes de streaming « pas assez rentables ». Donc ouais, si c’est comme ça, PAYBACK TIME !! 🙂

  • C’est clair…
    Mais la loi Hadopi est pas tombée ces derniers mois par hasard ?? (milles excuses, je ne m’informe pas et j’ai pas la télé 🙂 )

  • @Nabil Pour une solution illégale, Megaupload a généré 175 Millions d’euros et Hollywood considère qu’ils ont eu une perte de 400 Millions. Les chiffes (bien que grands & incluant aussi l’industrie de la musique) ne sont pas si différent que ca. On parle d’un rapport de 1/3 ou même 1/4 si on élargit.

    Cela montre bien que les gens sont prêts à payer pour accéder à la culture plus facilement en effet.
    Ca va venir d’ici un an maximum (via Apple ou Amazon)

  • fabien:

    T’en avais pas fait une sur l’histoire de napster puis d’emule, puis de bittorent… ?

  • bib00ne:

    très belle illu et vision des choses 😉

  • Pacco:

    Emilie,
    j’ai peur que ça ne se fasse jamais, c’était un truc expérimental, pour la blogosphère,
    je ne voit pas comme faire pour que ça fonctionne en livre.
    En terme de format, de « concept » et tout et tout.

    Fabien,
    Oui, et à la demande générale (de deux personnes), je la mettrais sur le blog la semaine prochaine.

  • maixan:

    .???? Pas vraiment « branchée »…je m’interroge….entre
    CLARA CATA….et…VIVI L’ESSENTIEL….?????
    La BD est superbe !!

  • j-c:

    Finalement, la cupidité de l' »industrie culturelle » n’est pas si mal.
    Si celle-ci s’était adaptée et avait proposé des solutions acceptables, la nécessité de changer de modèle aurait été moins évidente.
    Le problème du piratage, c’est le modèle économique incohérent choisi par les créateurs.
    Ils travaillent gratuitement, sans être payés pour leurs heures de travail, et cherchent ensuite à être rembourser en effectuant un second travail qui est la diffusion de sa musique (éventuellement confiée à un tiers). Or, avec l’apparition d’internet, le consommateur se rend compte qu’internet peut lui fournir ce même service pour un rapport qualité / prix bien plus avantageux.
    Il n’est pas normal de payer pour avoir une copie, celle-ci devrait être gratuite. À charge de l’artiste de trouver un moyen d’être payé pour ses heures de travail, pas pour la vente de copie.

  • Missmanu MademoiselleLaté via Facebook:

    true story presque lol

  • J:

    Et si la même chose arrive avec le livre… comment réagirez-vous en tant qu’auteur?

  • Pacco:

    J, pour m’aider à comprendre il faudrait que tu précises ta réponse.

    • J:

      c’est vrai que ma question n’était pas très précise.

      Mettons de côté les majors qui ont provoqué leur chute, je suis tout à fait d’accord avec toi.
      Les premières victimes de cet effondrement (et du volume que représente téléchargement gratuit) sont les artistes (musicien, compositeur….), les disquaires indépendants et les anciens salariés de ce secteur.

      C’est la chute de ton strip que j’ai du mal à saisir : « it’s payback time »
      A la première lecture j’ai pensé que tu mettais en avant le téléchargement gratuit. Je me suis probablement avancé un peu trop vite. Si tu parles juste du MP3 c’est vrai que ça a changé la donne pour la personne qui écoute la musique.

      ma question sera probablement plus claire comme ça:
      avec l’arrivée en France du livre numérique
      comment réagirais-tu, en tant qu’auteur, si tes BD se retrouvaient sur des sites d’échange de contenu gratuit?

      En tant que blogueur comment réagis-tu si quelqu’un se sert de tes strips ou illustrations sans te demander l’autorisation (sans même parler de rémunération)?

      J

      • Pacco:

        J:
        Je parle du MP3, je ne peux pas parler du téléchargement gratuit en particulier, ou de la gratuité en général car je suis ne suis pas réaliste, j’aimerais que tout soit gratuit…

        Mes BD sur des sites d’échanges gratuit, ça se fait déjà, que quelqu’un se serve de mes strips sans me demander et sans me rémunérer, ça se fait aussi.
        Oui ça me fait chier, un peu, mais en fait pas tant que ça, j’apprends à dépasser ça.
        le partage, c’est la donne d’aujourd’hui, tout le système a changé, je ne peux pas d’un coté être content que des internautes viennent voir mon taff, parlent de moi, fassent du buzz qui me permettent d’être édité et de vendre des livres, et de l’autre gueuler dés que ma « propriété » intellectuelle est en cause.

  • Oh yeah! Superbe billet, ça valait la peine de le ressortir!!!

  • Marine:

    On voit que tu as fait des progrès en orthographe 😉

  • cathy:

    oh le coup de blues de la periode FK……:( mais c est bon quand même

  • Arnaud:

    Si je peux me permettre, c’est vraiment dans ce style que tu es le meilleur. C’est sombre mais c’est bon.

  • Pacco, oui s’il te plaît…?
    Merci!

  • Pacco:

    Meri, ça roule !!!

  • OK j’avais pas vu que tu avais déjà prévu de poster le machin à la demande générale.

Laisser un commentaire